Vous êtes ici

Bilan des Sous-Réseaux (de janvier à juin 2012)

par Christel MARCILLAUD PITEL (1) et Charlène DAIX (1)

Les deux premiers trimestres de 2012 ont été rythmés par plusieurs épizooties : la myéloencéphalite à HVE1 en février et la grippe de mai à juin.


Sous-Réseau Maladie Virale Respiratoire Aigu

Le collège MVA a recensé 252 déclarations soit 252 chevaux symptomatiques enregistrés au RESPE, les 6 premiers mois de l'année 2012.

La répartition mensuelle des cas déclarés est dépendante des épizooties.
En effet, une forte augmentation du nombre de déclarations en mai et juin est observable. Durant cette période, la filière Sport a été touchée par plusieurs épisodes de grippe. Ceux-ci ont suscité l'attention de nombreux professionnels et propriétaires, qui face à de la toux ou de l’hyperthermie, ont fait appel de façon accrue à leur vétérinaire,  entraînant ainsi l'augmentation du nombre de cas enregistrés.

A noter que cette épizootie de grippe a mobilisé la cellule de crise du RESPE qui a pu en assurer le suivi et la communication. Le débriefing de cette cellule de crise fait l’objet d’un article dans ce même bulletin.


Bien que présentant des symptômes respiratoires, les chevaux déclarés n'ont pas tous été testés positifs pour les maladies du protocole MVA.
Les analyses de laboratoire sont revenues négatives pour 86% des cas (soit 216 chevaux).
Le graphique ci-contre montre la répartition des diagnostiques : 20 cas d'HVE 4 ont été recensés, 14 cas de grippe et 2 cas d'HVE 1.

Sous-Réseau Gourme

Le collège Gourme comptabilise 28 déclarations depuis début 2012. La répartition mensuelle des cas est à peu près régulière.
Le sous-réseau a permis de mettre en évidence la présence du pathogène (Streptococcus equi) dans 5 cas. Pour un quart des déclarations (25%), les prélèvements étaient positives pour un autre agent pathogène (Streptococcus zooepidemicus) responsable également de symptômes respiratoires.


Sous-Réseau Avortement

Le sous-réseau Avortement recense 147 déclarations au cours des deux premiers trimestres 2012.
Pour la première fois de son ouverture, 2 cas d'avortement à Leptospire ont été enregistrés.
Au total, 5 positives pour l'HVE 1 soit 3% de l’ensemble des déclarations et 4 positives pour l'AVE. 136 déclarations sont revenues négatives soit 93% des avortements déclarés.


 



Sous-Réseau Syndrome Neurologique

Le collège Syndrome Neurologique recense sur le premier semestre, 33 déclarations. La répartition mensuelle est régulière soit entre 5 et 10 déclarations par mois.
Un seul cas de MHVE 1 a été confirmé pour le laboratoire en février. Ce cheval a été le premier cas du foyer du Finistère (29). Les autres chevaux positifs pour ce foyer n'ont pas été déclarés au RESPE (mais analysés par le LFD), mais l’ensemble de l’épisode a été suivi par le réseau.
Pour les autres déclarations, 20 sont revenues négatives pour toutes les analyses effectuées dans le cadre du collège Syndrome Neurologique et 12 positives pour l'HVE consensuel.


 


Conclusion

Le début d'année 2012  comptabilise un nombre de déclarations assez similaire à celui de l'année précédente. Les deux premiers semestres 2012 représentent en effet près de 50% du nombre de déclarations enregistrés en 2011.
Cependant, la deuxième partie de l'année pourrait s'avérer différente compte tenu des modifications des protocoles et surtout de celle de la prise en charge des analyses par le RESPE.
Merci à l'ensemble des vétérinaires sentinelles pour leur travail ! Leur participation active au réseau sur le terrain reste la source principale d'informations du RESPE et la plus fiable. Elle permet de maintenir une vigilance sanitaire à l'échelle nationale. Nous espérons que malgré la prise en charge à 50%, l’ensemble des professionnels de terrain restera mobilisé pour nous déclarer les cas suspects et nous permettre d'entretenir la diffusion d'alertes et d'informations en temps réel.

(1) RESPE